Le chemin del anneau

Le pape François nous enseigne que «les soins de la nature font partie d’un mode de vie qui implique la capacité de coexistence et de communion» (LS 28). Une série de camps qui commencent à l’école primaire et arrivent à l’université avec une dynamique de croissance commune peut être une forme d ‘«éducation environnementale (qui) devrait nous préparer à faire ce saut dans le mystère» (LS 210). Les camps diocésains entendent répondre au défi que le Saint-Père nous lance en tant qu ‘«éducateurs capables de repenser les itinéraires pédagogiques d’une éthique écologique, afin qu’ils contribuent efficacement au développement de la solidarité, de la responsabilité et du soin fondés sur la compassion» (Ls 210).

Pour cela, les camps proposent un itinéraire très spécifique, soutenu par un cadre naturel, la Sierra Norte et un thème, le monde du Seigneur des Anneaux, dans le but de proposer un chemin de voyage de l’enfance à la jeunesse dans le monde. découvrir quelques «motivations issues de la spiritualité pour nourrir une passion pour la protection du monde» (LS 216). Notre proposition est d’inviter les jeunes de l’archidiocèse de Madrid, à travers leurs paroisses et leurs écoles habituelles, à parcourir le « CAMINO DEL ANILLO », un itinéraire de croissance dans lequel en particulier, découvrez que votre mission au sein de la création, ainsi que vos devoirs envers la nature et le Créateur, font partie de votre foi »(LS 64). LA VOIE DE L’ANNEAU consiste en une série de camps répartis spatialement à travers la Sierra Norte de Madrid qui forment une « petite Terre du milieu » dans laquelle vivre, à la manière « tolkienne », une aventure pour la vie utilisant à la fois les ressources naturelles qui nous sont offertes ce magnifique cadre naturel (qui comprend un parc national [1] et une réserve de biosphère [2], entre autres chiffres relatifs à la conservation) que JRR nous donne Tolkien dans son oeuvre « Le Seigneur des Anneaux »


[1] Parc national de Guadarrama

[2]  Réserve de biosphère de Rincón